Aller au contenu principal

glauque

09/09/2011

Le terme glauque n’a pas, à l’origine une valeur péjorative puisqu’il se dit de ce qui est à la fois clair et brillant.C’est même l’épithète homérique d’Athéna, ça me faisait  sourire en classe de Grec au début des années 90. Me suis toujours figuré qu’elle avait les yeux de sa chouette. Bref, revenons à l’adjectif, usité depuis le XIIe siècle, qui signifierait en ancien provençal ce qui est vert voir bleu pâle tirant vers le gris …(la couleur de la mer avant la tempête?) Une « réfection » (?) du terme, autour du XVIe siècle ajouterait de manière extensive des éléments à cette définition. C’est seulement depuis le milieu des années 1980 que le mot glauque est utilisé en argot pour qualifier quelque chose de : sinistre, d’étrange, qui inspire un sentiment désagréable, un malaise, provoqué par une ambiance lugubre ou sordide…

sms story

processus de réfection d’un mot (rehabilitation process of a word)

Publicités

From → sms story

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :